La motricité libre, ça consiste en quoi ?

motricité libre kenabeo

La motricité libre c’est quoi ?

Le concept de motricité libre a été développé par une pédiatre hongroise, Emmi Pikler dans les années 60.

La motricité libre repose sur la notion de laisser l’enfant libre dans tous ses mouvements naturels et spontanés sans qu’une personne ne les lui enseignent. Il s’appuie sur l’idée que les contraintes empêchant l’enfant de bouger, les incitations trop précoces à accomplir des gestes non maîtrisés par l’enfant, retardent son autonomie ou son développement.

Un développement naturel

Il ne faut pas mettre l’enfant dans une position qu’il n’a pas acquise seul ou dont il ne peut se défaire seul. Par exemple, ne pas le mettre assis ou debout sans qu’il ne l’ai appris par lui même.

Il faut plutôt laisser la possibilité à l’enfant de découvrir son corps, d’explorer ses capacités en le mettant dans une position naturelle et confortable. Par exemple,  en le mettant au sol plutôt que dans un transat. Il pourra ainsi bouger ses bras, ses mains, ses jambes, ses pieds et même attraper ses pieds pour jouer.

L’enfant passera à l’étape suivante de sa motricité, comme il souhaite, quand il le souhaite. Ainsi l’enfant, se retournera, se mettra à quatre pattes puis assis puis debout à son rythme.

Favoriser l’éveil de l’enfant sans l’enfermer. Fini les parcs et autres barrières qui empêche l’enfant de circuler librement ! Privilégiez plutôt un espace sécurisé au sol.

Les bienfaits de la motricité libre

La motricité libre permet à un enfant de développer son autonomie ainsi que sa confiance en lui.

Plus l’enfant acquiert des compétences tout seul, plus il a confiance en lui et plus il aura envie de tenter une nouvelle expérience. L’enfant aura ainsi acquis une confiance en ses capacités et en son propre jugement.

La motricité libre favorise la mobilité et l’équilibre naturels de l’enfant.

Elle permet à l’enfant de ressentir ses sensations corporelles, les formes et les textures qui l’entourent.

Le rôle bienveillant des parents dans la motricité libre

Il n’est pas question de laisser votre enfant seul dans cet apprentissage mais de l’accompagner avec bienveillance dans ses découvertes.

Vous devez choisir attentivement les vêtements et chaussures qui n’entraveront pas sa motricité. L’utilisation de chaussons en cuir souple est recommandé par les professionnels de la petite enfance car il respecte ce principe de motricité libre.

Les parents doivent apprendre à observer, à ne pas intervenir, sécuriser son environnement et à l’encourager dans chaque étape de son apprentissage. Votre enfant n’en sera que plus fier !

L’infographie de Naître et Grandir reprend les étapes de la motricité pour les enfants de 0 à 5 ans.

Infographie de la motricité de 0 à 5 ans

 

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *